admin-ajaxlogo276x150-bulletin

VOLUME 10, NUMÉRO 1, 27 JANVIER 2017

Slider accueil 1-750xOrchestreV2
Slider accueil 1-750xRue
Slider accueil 1-750xchant

La MRC de Drummond réaffirme son engagement à soutenir le milieu culturel

La MRC de Drummond est fière d’annoncer l’entrée en vigueur de son cinquième plan d’action en matière de culture. Adopté récemment par le conseil de la MRC, ce plan s’étend sur une période de trois ans, soit de 2017 à 2019 inclusivement. Il comporte 21 projets, activités ou mesures destinés à appuyer les créateurs et les diffuseurs de chez nous ainsi qu’à favoriser l’accès à la culture pour tous les citoyens. Parmi les actions mises de l’avant par le passé qui seront maintenues ou actualisées figurent le fonds culturel, le bulletin électronique Culture à cœur, le répertoire des artisans et des boutiques de métiers d’art, le signet promotionnel pour les livres des auteurs locaux, le circuit d’ateliers et de galeries d’art, le programme d’acquisition d’œuvres d’art et le programme d’animation culturelle dans les bibliothèques et les lieux fréquentés par les jeunes. La MRC octroiera également des subventions à des organisations culturelles pour les appuyer dans leur fonctionnement. En vertu d’une entente de développement conclue avec la MRC, le ministère de la Culture et des Communications du Québec contribuera au financement de certains des projets retenus. La liste de ces actions est disponible au www.mrcdrummond.qc.ca/politiqueculturelle.

1_consultation_publique_mai_2016
Des participants à un atelier tenu lors de la rencontre de consultation publique du printemps 2016.
2_

Dernière semaine pour proposer des œuvres d’art de petit format pour le projet de machine distributrice

La MRC de Drummond rappelle aux artistes, artisans et écrivains professionnels ainsi qu’aux organisations culturelles de son territoire qu’ils ont jusqu’au 3 février pour proposer leurs œuvres de petit format en lien avec le projet de machine distributrice. Dès le printemps prochain, les œuvres retenues seront vendues à faible coût dans cette machine distributrice semblable à celles utilisées pour des aliments ou des breuvages. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Circuit 2017-2018 d’ateliers, galeries d’art et musées de la MRC de Drummond : un appel est lancé aux propriétaires de lieux de création et de diffusion

Dans ses efforts pour favoriser la vitalité artistique et culturelle sur son territoire, la MRC de Drummond proposera de nouveau en 2017-2018 un circuit regroupant plusieurs ateliers, galeries d’art et musées. Réalisé en collaboration avec Tourisme Drummond, ce circuit en sera à sa 12e année d’existence. Les ateliers, galeries et musées désirant participer au projet doivent respecter la règlementation municipale en vigueur pour ce type d’activités. Ainsi, les propriétaires ont l’obligation de fournir à la MRC, avant le 28 février, une lettre attestant la conformité des installations. Pour ce faire, ils sont priés de s’adresser à l’inspecteur en bâtiment de leur municipalité. Grâce à un partenariat avec le ministère de la Culture et des Communications, la MRC a pu réduire de moitié les frais d’inscription des participants. Après réception de la lettre certifiant la conformité des installations, la MRC fera parvenir au propriétaire concerné un bref formulaire afin d’obtenir les informations requises. Une photo devra également être fournie. Toute question relative à ce projet peut être adressée à Jocelyn Proulx, agent de développement culturel, au 819 477-2230, poste 111, ou à culturel@mrcdrummond.qc.ca.

3_Guilde_au_VQA
La Guilde des artistes de la région de Drummondville faisait partie du circuit en 2016-2017.

 

MRC_logo

Fonds culturel 2017 : la MRC attend vos projets !

La MRC de Drummond propose, pour une 11e année, un fonds de développement des arts et de la culture pour appuyer des projets ponctuels. L’aide financière consentie est d’un maximum de 2000 $ par projet et ne peut dépasser 50 % de son coût total. Doté d’une enveloppe de 30 000 $ pour 2017, le Fonds culturel de la MRC a pour objectif de soutenir les initiatives ayant pour effet d’accroître l’accès aux arts et à la culture pour les citoyens, de fournir aux artistes et aux organismes culturels des occasions de créer et d’innover, de renforcer la concertation en matière de développement culturel, d’enrichir l’offre d’activités de médiation culturelle dans le cadre des Journées de la culture ou de mettre en valeur les richesses historiques et patrimoniales de la MRC. Le descriptif du programme et le formulaire de demande d’aide financière sont disponibles sur le site web de la MRC de Drummond.

Fonds de la ruralité : c’est le moment de soumettre des projets

La MRC de Drummond annonce l’ouverture de la période de dépôt de projets dans le cadre du Fonds de la ruralité. Les municipalités et les organismes à but non lucratif en milieu rural sont donc invités à soumettre des projets dès maintenant. Il peut s’agir, à titre d’exemples, de l’ajout d’équipements ou d’infrastructures, de l’organisation d’événements à caractère historique ou de la mise en œuvre d’initiatives favorisant la mobilisation de la population. Le Fonds de la ruralité de la MRC de Drummond a été créé au début des années 2000 afin de renforcer et de soutenir le développement des milieux ruraux. Selon les différents volets du programme, le montant maximal des subventions varie de 10 000 $ à 30 000 $, jusqu’à concurrence de 50 % du coût admissible du projet. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

fonds_ruralite_signature_2015_2
Slider accueil 2-650
Parle-moi-damour-Drummondville_Vignette

Place à la quatrième édition de l’exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville

Les Impatients sont de retour avec la quatrième édition de leur exposition-encan Parle-moi d’amour Drummondville. Le public est convié jusqu’au 21 février à la Galerie d’art Desjardins. L’événement a pour objectif de financer l’atelier des Impatients de la région, soutenu par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec. Dans le cadre des célébrations du 25e anniversaire de l’organisme, plus de 80 œuvres d’artistes, d’Impatients et de collectionneurs seront mises en vente au moyen d’un encan silencieux.

Plusieurs livres de la prolifique auteure Geneviève Guilbault en librairie ce printemps

L’auteure drummondvilloise Geneviève Guilbault proposera plusieurs livres jeunesse dans les prochains mois. En février sortiront Les secrets sucrés de Lolly Pop 3. Abracada barbe à papa et BFF 4. Rien ne va plus !, tous deux publiés chez Andara. Puis, en mars sortira Billie Jazz 2. Le grand spectacle chez Boomerang éditeur. Toujours en mars, Hachette publiera en Europe son mini « BIG » intitulé Suuuper Barbotte. En avril, sera publié Textos et cie 2. #Nosrêveslesplusfous ! aux éditions Andara. Finalement, en mai, deux autres publications verront le jour chez Andara, soit Les aventuriers des jeux vidéo 3 et Gigi de la lampe. Pour en savoir davantage sur cette auteure, suivez sa page Facebook.

G_Guilbault_1
8_Maison de la culture_Daniel_Boucher

Concours Qui fera la première partie de Daniel Boucher ?

La Maison de la culture de L’Avenir lance un concours à l’intention des auteurs-compositeurs-interprètes qui souhaiteraient se produire en première partie du spectacle de Daniel Boucher, le 18 mars prochain à L’Avenir. Un jury effectuera son choix le 18 février, à compter de 18 h, lors d’une soirée où les artistes soumettront chacun deux compositions. Pour poser sa candidature pour ce concours, il suffit de transmettre un courriel à la Maison de la culture de L’Avenir à mdclavenir@hotmail.com.

Une nouveauté exclusive au Cégep de Drummondville : une formation en techniques d’éclairage de scène

La Formation continue du Cégep de Drummondville offrira, dès le printemps 2017, une toute nouvelle attestation d’études collégiales (AEC) en techniques d’éclairage de scène. Fort d’une offre de formations variées dans le secteur des arts de la scène, un de ses pôles d’excellence, le Cégep de Drummondville a constaté que nulle part en province il n’existait un programme permettant de former des éclairagistes de scène généralistes. L’AEC en techniques d’éclairage de scène est donc conçue pour former des techniciens polyvalents capables d’assurer les opérations techniques en éclairage et montage scénique liées aux arts de la scène dans de nombreux secteurs, notamment en variété, musique, théâtre, danse, arts du cirque, télévision, cinéma, production de spectacles et d’événements culturels, etc. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page web du programme.

9_AEC_eclairage_cegepdrummond
Slider accueil 3
10_HauteResolution-3

Prix OPUS du Conseil québécois de la musique : l’OSD finaliste dans deux catégories

Le concert Shakespeare en musique, présenté le 4 février 2016 à la Maison des arts Desjardins Drummondville par l’Orchestre symphonique de Drummondville (OSD), est finaliste à la 20e édition des prix OPUS, du Conseil québécois de la musique, dans les deux catégories suivantes : Concert de l’année – Régions et Concert de l’année – Répertoires multiples. Pour Shakespeare en musique, le chef Julien Proulx a choisi de créer une symbiose entre la musique et le théâtre, deux arts de la scène intimement liés. Pour l’occasion, l’orchestre était dirigé avec brio par le chef invité Jean-François Rivest. Les gagnants seront connus lors du gala OPUS, à Montréal, le 5 février prochain.

Vivre en musique au centre-ville de Drummondville !

La Ville de Drummondville et la Corporation d’animation Heriot invitent les musiciens-solistes et les groupes musicaux désirant se produire au centre-ville à soumettre leur projet dès maintenant. Les artistes sélectionnés se produiront à la place Saint-Frédéric, un lieu dynamique et très animé pouvant accueillir près de 1000 spectateurs. La scène, bien équipée, peut recevoir plusieurs musiciens. La programmation souhaitée sera variée, mais surtout francophone et pouvant s’adresser à divers types de clientèle. Les spectacles seront offerts les mardis, jeudis, vendredis ou samedis, de 19 h à 21 h. Le comité de programmation acceptera les dossiers de candidature jusqu’au vendredi 10 mars 2017, à 16 h 30. Les artistes qui désirent soumettre leur candidature doivent remplir le formulaire au www.animationheriot.com. Seuls les dossiers reçus par l’entremise de ce site web seront analysés.

11_Corpo_2017_nouvelle-870x380
epreuve-0402 (1) - Copie

Une nouvelle ressource au Service des arts, de la culture et de la bibliothèque de Drummondville

Hélène Vallières, qui était directrice générale de la Société d’histoire de Drummond depuis presque 10 ans, a été nommée chef de division du Service des arts, de la culture et de la bibliothèque de la Ville de Drummondville en décembre dernier. Elle entrera en fonction vers la mi-février. Les locaux du Service sont situés dans la bibliothèque municipale.

Un emploi d’été en France ? Quatre postes à combler à La Roche-sur-Yon

La Ville de Drummondville, en collaboration avec l’Association Québec-France, offre aux étudiants l’occasion unique de vivre une expérience enrichissante en travaillant en France pendant la saison estivale 2017. Quatre postes seront à combler dans la ville française de La Roche-sur-Yon, avec laquelle Drummondville partage une entente de jumelage depuis maintenant 35 ans, soit deux postes d’agent d’animation, un poste d’agent aux espaces verts et un poste d’agent à la médiathèque. Un curriculum vitae ainsi qu’une lettre motivant la démarche devront être envoyés avant le 17 février, à 16 h 30, à artsetculture@drummondville.ca.

13_Echange_Roche_sur_Yon_2017_Nouvelle-870x380
13_M. Alain Caillé et Me Germain Jutras
Alain Caillé et Germain Jutras

 

Alain Caillé nouveau président d’honneur du Programme de dons 2015-2020 de l’Orchestre symphonique de Drummondville

Après une première année riche en succès, Germain Jutras transmet le flambeau du Programme de dons 2015-2020 de l’Orchestre symphonique de Drummondville (OSD) à Alain Caillé. Sous la présidence d’honneur de M. Caillé, l’OSD poursuivra donc son programme de dons auprès du public et des entreprises en vue d’assurer sa pérennité. L’objectif de cette campagne est de recueillir 1 250 000 $ en dons privés. Jusqu’à maintenant, un peu plus de 500 000 $ en engagements pour la période de cinq ans ont été cumulés grâce à la participation de nombreux donateurs. Cette campagne, bonifiée de 150 % par Mécénat Placement Culture, vise principalement à consolider le fonds de dotation de l’OSD.

Les élèves de l’école Jean-Raimbault rencontrent des personnalités du monde musical

Le 14 décembre, les élèves de la concentration musique de l’école secondaire Jean-Raimbault ont rencontré le vibraphoniste André Cayer. M. Cayer a fait partie de concentration musique de cette école de 1990 à 1994. Par la suite, il a obtenu un baccalauréat, une maîtrise et un doctorat en musique aux universités de Sherbrooke, de Montréal et de New Castle en Angleterre. Il est reconnu à travers le monde pour ses connaissances en tant que vibraphoniste et pour avoir développé des techniques qui sont aujourd’hui enseignées dans le monde entier. Pédagogue hors pair, il a innové dans l’art d’enseigner la musique de film. Il occupe présentement le poste de directeur du Département de musique de l’Université de Sherbrooke. Par ailleurs, le 26 janvier dernier, le musicien et compositeur Michel Cusson s’est entretenu avec les élèves durant une heure. Il a pu partager sa passion avec des jeunes très attentifs. Lors de leur visite, les deux musiciens ont pu assister au dévoilement d’une plaque en leur honneur qui sera affichée sur le nouveau « Mur des musiciens ».

14_Michel Cusson
15_Mnemo_Jean-Duval

Le prix Mnémo 2016 remis à Jean Duval

Le Centre Mnémo, situé à Drummondville, a annoncé récemment le nom du récipiendaire du 18e prix Mnémo. Il s’agit de Jean Duval, qui a reçu cette récompense pour l’ensemble de ses recherches et communications sur la musique traditionnelle québécoise. La remise du prix a eu lieu le 30 décembre, dans le cadre de la Veillée de l’avant-veille, au Métropolis à Montréal. Jean Duval, en plus d’être un excellent musicien et compositeur en musique traditionnelle, a réalisé des recherches jugées exceptionnelles sur le répertoire québécois au cours des dernières années. Par ailleurs, il est un des pionniers flûtistes en musique traditionnelle québécoise, instrument qu’il pratique depuis 40 ans, ainsi qu’un compositeur prolifique, avec près de 300 mélodies. Les prix Mnémo visent à récompenser et à mettre en valeur une œuvre jugée remarquable dans le domaine de la documentation ou de la recherche relative à la danse, la musique, la chanson et le conte traditionnels des francophones d’Amérique.

Décès de l’artiste visuel Luc Pérusse

Luc Pérusse, un artiste visuel bien connu à Drummondville, est décédé le 6 décembre dernier, à l’âge de 68 ans. Diplômé en arts de l’Université Concordia et en enseignement des arts plastiques de l’Université de Sherbrooke, Luc Pérusse a partagé son temps entre sa passion pour l’enseignement des arts (1973-2006) et la création et la diffusion de ses propres œuvres (1977-2016). Membre fondateur de la Guilde des artistes de la région de Drummondville (GARD), il a assumé diverses tâches au sein de cet organisme (1978-2016). Cet artiste polyvalent a utilisé de nombreux médiums durant sa carrière, que ce soit la sculpture, la gravure, le batik ou la peinture. Depuis quelques années, il travaillait beaucoup avec l’encaustique à chaud et plusieurs tableaux ont ainsi été réalisés. Sur la page du site web de la GARD qui lui est consacrée, il mentionnait : « Nos réalisations, figuratives, stylisées, ou même encore abstraites ou substitutives, contiennent une valeur de symbole qui favorise le questionnement et l’échange entre le public et l’artiste. C’est donc ce dialogue qui reste l’objectif premier de la mission que nous avons choisie dans notre rôle d’artiste créateur, de symboliste et d’esthète. »

16_L Pérusse-1
Image V2

Des nouvelles de nos artistes

17

Des photos de Jean Lauzon feront partie de l’exposition Visual Calculus in Photography, en mars prochain à la galerie Dylan Ellis de Toronto. Il s’agit d’une exposition organisée par son collègue et ami Guy Lafontaine avec sept autres photographes du Québec. Une des photos fera aussi partie d’une grande exposition itinérante intitulée Alternative Photo Revolution, qui réunira plusieurs photographes du Québec et du Canada. Celle-ci sera présentée lors du Photoworks de Glen Echo, en banlieue de Washington, en mars et en avril, à l’Alliance photographique de la Nouvelle-Orléans, également en avril, ainsi qu’au Contact Photography Festival de Toronto, en mai et en juin.

Club_photo_MD

Le Club photo Drummond participera, pour une quatrième année, au défi Les clubs s’exposent chez Lozeau. Ce concours est organisé par la Société de promotion de la photographie du Québec ainsi que le magasin Lozeau de Montréal. Les clubs de partout dans la province sont invités à présenter les meilleures photos de leurs membres, et ce, du 9 février au 7 mars. Chaque photo sera jugée et notée, et chaque club aura une note cumulative. Les photos seront exposées au deuxième étage du magasin Lozeau et l’exposition est accessible à tous sur les heures d’ouverture du commerce.

Kain

Après la tournée Pleurer pour rire qui s’est terminée en 2016, le groupe Kaïn est en préparation d’un nouvel album qui devrait sortir l’automne prochain. Pour cette nouvelle production, le groupe collaborera avec le musicien et réalisateur Éloi Painchaud.

Image patrimoine

Histoire et patrimoine de nos municipalités

Nous vous présentons dans ce numéro un texte portant sur la petite histoire de la croix du mont Saint-Félix à Saint-Félix-de-Kingsey. D’après un texte de Georgette Leclair

Selon les informations du Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ), parmi les premiers missionnaires dont le nom est resté le plus populaire, on retrouve l’abbé Hubert Robson. Il fut le premier missionnaire à Kingsey et y demeura jusqu’en 1844. C’est lui qui planta une première croix de bois sur la montagne de Kingsey vers 1835. Cette croix succomba cependant aux intempéries au cours des années. Dans les années 1930, alors qu’il n’y avait que des sentiers pour atteindre le sommet de la montagne, une croix de bois fut fabriquée par un citoyen de la paroisse. La croix sur ses épaules, il gravit la montagne avec un groupe de pèlerins pour l’installer sur le mont Saint-Félix. L’emplacement de celle-ci était à l’arrière de la maison située au 1250, rue Lafond.

 

Le 22 septembre 1942, dans le cadre du centenaire de la fondation de Saint-Félix (1842-1942) et du centenaire des registres paroissiaux, la foule s’est transportée sur le mont Saint-Félix pour la bénédiction d’une nouvelle croix qui domine toute la campagne environnante, soit une demi-douzaine de paroisses. La cérémonie fut présidée par Mgr Albini Lafortune, qui avait à ses côtés tous les invités d’honneur. L’évêque de Nicolet a jeté la première motte de mortier autour de la croix, puis un grand nombre de personnes ont fait de même, signant ensuite le registre qui sera précieusement conservé dans les archives de la paroisse.

 

Henri Bélisle, propriétaire d’un moulin à scie à Saint-Félix, alla rencontrer Sosthème Dubois, de Kingsey Falls, lui demandant s’il pouvait trouver sur sa ferme un billot bien droit d’une hauteur appropriée pour faire une grande croix. Il coupa et apporta le billot sur des traîneaux tirés par des chevaux, jusqu’au moulin à scie de M. Bélisle. M. Dubois donna le bois à la paroisse. Quant au terrain où s’éleva cette croix, il a été donné par John Girardin. Les ouvriers ont été, entre autres, Georges Bourbeau, Napoléon Francoeur et Raymond Francoeur (fils de Napoléon).

 

Le 5 avril 1954, le conseil municipal donna au Comité de la croix sur la montagne l’autorisation de brancher une ligne électrique sur la ligne de transmission des lumières de rue du village, afin d’illuminer la croix. Cette même année, sous le patronage de l’abbé Wilfrid Messier, on amorça le projet de remplacer la croix de bois par une croix solide et lumineuse à laquelle fut attachée une niche qui portait la statue de la Vierge Marie. Le Cercle Lacordaire, aidé de tous les paroissiens, a recueilli des dons pour solidifier la croix en la recouvrant de métal. Elle a également été changée de site pour son emplacement actuel, au sommet de la rue Lafond. Mgr Albertus Martin, évêque de Nicolet, est venu bénir la croix le soir du 7 septembre 1954. Pour la cérémonie, un hommage a été composé et récité par Claire Lavigne Cassin, présidente du Cercle Lacordaire. (Extrait du livre de Georgette Leclair, L’histoire de mon village, dans la section Souvenirs paroissiaux).

 

Le 5 mars 1962, le conseil municipal a pris la décision de démolir une grange pour le passage d’un chemin public dans le village et l’ouverture d’une rue sur la montagne. En 1969, la croix du mont Saint-Félix a été cédée à la Municipalité. En avril 1974, Léo Morin a entrepris de bûcher les arbres existants et de faire un chemin public sur le mont Saint-Félix pour se rendre à la croix. Cette rue portera le nom de « Lafond », en l’honneur de Lucien Lafond qui était le propriétaire d’une entreprise de fabrication de composantes de meubles et de panneaux de bois collés, aujourd’hui connue sous le nom de Giguère et Morin. Au cours des années, plusieurs citoyens se sont impliqués personnellement pour restaurer et pour garder cette croix qui fait partie intégrante du patrimoine de Saint-Félix-de-Kingsey. La dernière restauration fut effectuée en septembre 2007 par la Municipalité.

 

En octobre 2016, grâce à la contribution de donateurs qui souhaitaient la conserver en bon état, cette croix historique a été recouverte entièrement d’aluminium et munie d’un éclairage DEL avec néons rouges. Encore une fois, la grande générosité des citoyens était au rendez-vous pour laisser une trace de cette héritage pour les années à venir.

 

Légende des photos (de gauche à droite)

-Photo 1 (prise en 2005) : On y aperçoit la niche abritant la statue de la Vierge Marie.

-Photo 2 (prise en 2016, après la restauration) : On y voit l’affiche descriptive installée devant la croix.

-Photo 3 (prise par Marc Leblanc en 2016) : La croix, captée de soir avec son système d’éclairage.

admin-ajaxAdendart
Maison des arts Desjardins Drummondville

27 janv.

Les Vikings

« The Wall Theatre Experience »
Chanson, à 20 h

28 janv.

Peter McLeod

« Libre »

Humour, à 20 h

29 janv.

P-A Méthot

« Plus gros que nature »

Humour, à 20 h

2 fév.

Théâtre du Nouveau Monde

« Pourquoi tu pleures ? »

Théâtre, à 20 h

3 fév.

Lisa Leblanc

Chanson, à 20 h

4 fév.

Philippe Laprise

« Plus sexy que jamais »

Humour, à 20 h

5 fév.

Brimbelle

« Brimbelle chante la ferme de Foin-Foin »

Jeune public, à 15 h

6 fév.

Productions Memo

« EXP2 : Le retour d’Albert »

Sorties culturelles, à 9 h 30

7 fév.

Festival du film de montagne de Banff

« La tournée mondiale 2017 »

Cinéma, à 19 h

9 fév.

Mariana Mazza

« Ferme ta geule »

Humour, à 20 h

10 fév.

Les Sœurs Boulay

« 4488 de l’Amour »

Chanson, à 20 h

11 fév.

Tocadéo

« Quatre »

Chanson, à 20 h

12 fév.

Les Grands Explorateurs

« Îles grecques »

Ciné-conférence, à 19 h

16 fév.

Orchestre symphonique de Drummondville

« Concerto du Nord »

Musique, à 19 h 30

17 fév.

Développement régional d’improvisation (DRI)

« Bûcherons rouges contre bûcherons bleus »

Improvisation, à 19 h 30

17 fév.

Julien Tremblay

« Humble et magnifique  »

Humour, à 20 h

18 fév.

Mario Tessier

« Seul comme un grand  »

Humour, à 20 h

19 fév.

Marc Dupré

« Là dans ma tête  »

Chanson, à 20 h

175, rue Ringuet

Drummondville

819 477-5412

www.artsdrummondville.com

Maison de la culture de L’Avenir

28 janv.

Séquence

Chanson, à 20 h

4 fév.

Arleem Thibault

« Le vœu »

Conte, à 20 h

9 fév.

Sissi-Catherine Michaud et Philippe Larocque

« Jeudi Vue sur la relève »

Chanson, à 17 h

10 fév.

Simon Morin et Mathieu Langevin

« Bal des tuques »

Chanson, à 20 h 30

18 fév.

Les Tireux d’roches

Musique, à 20 h

Jusqu’au

30 mars

Louise Bessette

Peinture

Vernissage : 26 février

624, rue Principale

L’Avenir

819 469-1614

www.maisondelaculturedelavenir.com

La Sainte-Paix

27 janv.

Family Values Tribute, Korn, Limp Bizkit, Cypress Hill & Eminem

Chanson, à 20 h

28 janv.

Mara Tremblay

Chanson, à 21 h

18 fév.

Revue musicale Rock 2000 + Never Hit Again

« The Rock Show »

Musique, à 21 h

22 fév.

Maryanne Côté

Chanson, à 19 h 30

24 fév.

Les Breastfeeders

Musique, à 21 h

224, rue Heriot

Drummondville

819 850-4474

www.saintepaix.com

Pub Heriot

28 janv.

Hardened, FLH, Lost Creation, BTB

Musique, à 19 h 30

17 fév.

Ordoxe, Vortex, Warslaves, TUNT, Artifur

Musique, à 22 h

335, rue Heriot

Drummondville

819 850-0199

www.lepointdevente.com

Église de Saint-Cyrille-de-Wendover

29 janv.

Jocelyn Lafond

« Concert inaugural de l’orgue restauré »

Musique, à 14 h

34, rue Saint-Louis

Saint-Cyrille-de-Wendover

Salle Le Royal

2 fév.

Didier Lambert

« Le Royal en humour »

Humour, à 20 h

14 fév.

La tournée du bonheur

Souper-spectacle, à 18 h 30

284, rue Saint-Marcel

Drummondville

819 474-7350

Page Facebook

Café Chèvre et pommes

4 fév.

Artistes variés

Soirée de poésie, à 19 h

310, rue Heriot

Drummondville

819 850-0100

Page Facebook

Musée populaire de la photographie

Jusqu’au

4 fév.

Sylvie Pinsonneault

« Ailleurs, effigie du deuil »

Photographie

8 fév.

au

28 avril

Club photo Drummond

« Paysage d’ici et d’ailleurs »

Photographie

Vernissage : 8 février, à 17 h

Jusqu’au

12 fév.

Christine Bougie

« Solidaires »

Photographie

15 fév.

au

31 mars

Georges Paquin

« Une vie à Montréal »

Photographie

Vernissage : 18 février, à 13 h

217, rue Brock

Drummondville

819 474-5782

www.museedelaphoto.info

Bibliothèque Côme-Saint-Germain

5 fév.

Bout’chou litou (20 mois à 3 ans)

Conte, à 10 h 30

Réservation requise

17 et 24

fév.

Heure du conte en pyjama (3 à 6 ans)

Histoire, chanson, à 18 h 30

Réservation requise

22 et 23

fév.

Heure du conte (3 à 6 ans)

Histoire, chanson, à 9 h 30

Réservation requise

Jusqu’au

26 fév.

Association citoyenne de Drummondville et ses jumelées (ACDJ)

Photographie

28 fév.

Atelier de jeu clownesque (7 à 12 ans)

Improvisation, expériences créatives , à 14 h

Réservation requise

545, rue des Écoles

Drummondville

819 478-6573

École La Poudrière

9 fév.

Secondaire en spectacle

Musique, chanson, à 19 h

1125, boulevard Jean-de Brébeuf

Drummondville

819 478-1483, poste 241

www.loisir-sport.centre-du-quebec.qc.ca

Collège Saint-Bernard

10 fév.

Secondaire en spectacle

Musique, chanson, à 19 h

25, avenue des Frères

Drummondville

819 478-1483, poste 241

www.loisir-sport.centre-du-quebec.qc.ca

Le Duquartier

11 fév.

The Pretenders – Hommage aux Foo Fighters

Musique, à 21 h

330, rue Lindsay

Drummondville

www.lepointdevente.com

Galerie d’art Desjardins

Jusqu’au

21 fév.

Les Impatients

« Parle-moi d’amour »

Médiums variés

175, rue Ringuet

Drummondville

819 477-5518, poste 225

www.artsdrummondville.com

École Jeanne-Mance

22 fév.

Secondaire en spectacle

Musique, chanson, à 19 h

45, avenue des Frères

Drummondville

819 478-1483, poste 241

www.loisir-sport.centre-du-quebec.qc.ca

Salle Georges-Dor

24 fév.

École Jean-Raimbault

« Secondaire en spectacle »

Musique, chanson, à 19 h

960, rue Saint-Georges

Drummondville

819 478-1483, poste 241

www.loisir-sport.centre-du-quebec.qc.ca

Basilique Saint-Frédéric

26 fév.

Les Amis de l’orgue

« Tuyaux et pistons »

Musique, à 14 h

219, rue Brock

Drummondville

819 477-5062

www.orgue.ca

AXART

Jusqu’au

26 fév.

François-Régis Fournier

« Fantaisies et autres réflexions fugaces »

Photographie

Jusqu’au

31 mars

Membres de la Coop Axart

Médiums variés

219, rue Heriot

Drummondville

819 477-0278

www.axart.ca

Atelier Robert Poirier

Jusqu’au 28 fév.

Collectif d’artistes centricois

Peinture

147, rue Heriot

Drummondville

Salon des nouveautés – Bibliothèque Côme-Saint-Germain

Jusqu’au

12 mars

Guilde des artistes de la région de Drummondville

« Le temps qui passe »

Médiums variés

 

545, rue des Écoles

Drummondville

819 478-6573

www.artistesdrummondville.com

Le Caisse – Espace collaboratif

Jusqu’au 15 mars

Nicole Jalbert et Ljubomir Ivankovic

Peinture

180, rue Saint-Damase

Drummondville

819 870-3030

www.lacaisse.net

Galerie mp tresart

Jusqu’au

31 mars

Luc Tessier

« À coup de cœur et de battements d’ailes »

Peinture

Vernissage : 4 février, à 14 h

Jusqu’au

31 mars

Exposition collective

« Certains peintres transforment le soleil en un point jaune ; d’autres transforment un point jaune en soleil – Picasso  »

Peinture, sculpture, photographie

Jusqu’au

31 mars

Mini-exposition

« Partir sur un… nowhere  »

Peinture

220, rue de l’Hôtel-de-Ville (route 116)

Durham-Sud

819 858-2177

www.galeriemptresart.com

Les Cinémas RGFM

RGFM : 755, rue Hains

Cinéma Capitol : 253, rue Lindsay

Drummondville

www.cinemasrgfm.com

Logo-bas

Publié par la MRC de Drummond
436, rue Lindsay, Drummondville (Québec)  J2B 1G6
819 477-2230, poste 111      culturel@mrcdrummond.qc.ca

Avec l’appui financier du ministère de la Culture
et des Communications du Québec

Responsable du contenu : Jocelyn Proulx
Mise en page : Jocelyn Proulx
Collaboration : Jean Dufresne

La reproduction du contenu de ce bulletin est autorisée avec mention de la source.

Transmettre une information ou un commentaire

Consulter les bulletins archivés